Les richesses des XVème-XVIIème siècles

La ville de Troyes est à cette époque en plein fleurissement économique et l'art s'y développe. On appelle cette période le Beau XVIème siècle troyen.

Troyes, ville d'Art et d'Histoire, présente un patrimoine architectural à pans de bois très homogène.
En effet, l'incendie de 1524 qui a ravagé une grande partie de la ville (dans le corps du Bouchon de Champagne) a engendré une grande campagne de reconstruction des maisons de la ville. Les quartiers dévastés étaient essentiellement peuplés de marchands et de commerçants, si bien que les habitations ont été reconstruites dans un laps de temps assez court, ce qui a donné à la ville son homogénéité.
La ville d'aujourd'hui repose donc sur une trame viaire médiévale avec ses ruelles étroites, et les maisons à pans de bois sont Renaissance, mis à part quelques maisons situées dans la tête du Bouchon de Champagne n'ayant pas subi d'incendie.

La particularité architecturale de ces maisons troyennes à pans de bois est la présence d'un seul encorbellement au niveau du premier étage et une ferme d'avant-corps simple sur le pignon.

Aujourd'hui les maisons de Troyes font l'objet de campagnes de restauration afin de leur redonner leur éclat d'antan. Les couleurs et les sculptures décoratives leur sont restituées en accord avec les traces archéologiques retrouvées lors des travaux.


1-3 rue Passerat

rue Linard Gonthier


rue Pierre Simart

Place Jean Jaurès

La présence de nombreuses familles nobles à Troyes comme les Juvenal de Ursins ou encore les Mauroy engendre un important mécénat dans la ville : des hôtels particuliers en pierre et en appareillage champenois (le damier champenois) voient le jour. On peut en admiere encore aujourd'hui rue Champeaux : l'Hôtel Juvenal des Ursins, rue de la Trinité : l'Hôtel Mauroy (ou Maison de l'Outil et de la Pensée Ouvrière).
Troyes possède également un nombre important d'églises qui ont été construites en partie ou reconstruites au XVIème siècle. L'église Saint Urbain représente à Troyes un chef d'oeuvre de l'art gothique tandis que le portail de l'église Saint Nizier est entièrement Renaissance. La fin du gothique et la Renaissance sont donc visibles dans l'architecture religieuse de la ville.
Le mécénat des nobles et la qualité des artistes aubois entrainent également une richesse artistique dans la statuaire à travers une école de sculpture troyenne. Des oeuvres comme la Vierge au Raisin de la basilique Saint Urbain de Troyes ou encore la Mise au tombeau de l'église de Chaource en sont des exemples représentatifs. A travers l'oeuvre de Linard Gonthier on retrouve à Troyes de véritables chefs d'oeuvre de l'art du vitrail (basilique Saint Urbain, Cathédrale Saint Pierre Saint paul et église de la Madeleine) qui font encore la renommée de la ville.

Liens sur le patrimoine XV-XVI° de Troyes:

Site du Vieux Troyes
Site sur les maisons à pans de bois de Troyes
Site sur la cathédrale de Troyes
Troyes en puits et souterrains

Site du Centre Départemental de Documentation Pédagogique

Site officiel de la Ville de Troyes
Site officiel de l'Office de Tourisme de Troyes
Site des Charpentiers de Troyes
Site de la paroisse de Saint Martin-es-Vignes
Site de l'Hôtel du Champ des Oiseaux

Comité Départemental du Tourisme de l'Aube

Institut Universitaire des Métiers du Patrimoine
Centre de recherche sur le patrimoine bâti